Scroll To Top
logo facebook google

  1. Ecoute ear imprime LISOU BISOU, LES BARBAPAPA ET LES SCOUTS

Lisou-Bisou vient d’avoir son anniversaire. L’après-midi a été très joyeuse.  Avec ses cousines Eve et Léa, et ses amies Noémie, Marianne et Fatiha, elles se sont super bien amusées. Elle a soufflé ses bougies plantées dans un succulent gâteau au chocolat et a eu plein de cadeaux.

Parmi eux, elle a surtout hâte de regarder le nouveau DVD des BarbaPapa que lui a offert Félix et qu’elle ne connait pas : « les BarbaPapa chez les Scouts ».
barbapapa
Les amies et les cousines sont parties. Alors, Lisou-Bisou s’est confortablement installée avec Félix, dans le canapé bleu du salon et ils grignotent des chips: le film commence.
La chanson traditionnelle retentit gaiment : «voici venir les barabapapa…. »

Et en effet, voici  qu’arrivent les Barbapapa, sacs à dos, foulards bleus bordés de rouge, chapeaux  et casquettes sur la tête : ils arrivent au camp des SCOUTS en chantant et les bat’s les accueillent avec des « hip hip hourra, vive les Barbapapa !! hip hip hourrah ! vive les Barbapapa ».

Barbapapa et Barbamama plantent alors leur tente verte là où on le leur dit : à côté de celle des cheftaines, Lily et Suzy.
Barbidur, Barbouille et Barbibul eux, vont dans la tente des garçons, dans l’ « équipe des lutins agiles ».
Barbabelle, Barbotine et Barbalala vont, quant à elles, dans la tente des filles, dans « l’équipe des fées peur de rien ".
Chacun s’installe, tout content. On déplie les sacs de couchage et on ouvre les sacs à dos, au pied du sac de couchage pour qu’il ne prenne pas de place ;,

La journée est belle, le soleil haut dans le ciel bleu,  et voilà que, l‘animatrice des bats, Lily, appelle toutes les équipes : l’équipe des aigles  rusés, l’équipe des gazelles, l’équipe des bouts de ficelles, l’équipe des Acstar et bien sûr l’équipe des fées peur de rien et celle des lutins agiles
- Aujourd’hui, les bat’s, c’est le concours de « bouf ». Tachez de nous préparer de bonnes choses et que ce soit en plus joli ! La décoration comptera !
- Allez, les bats, ajoute Suzy, bougez-vous, et mettez-vous ensemble les filles et les garçons. Vous,  les Barbapapa, donnez- leur un coup de main. Et que les meilleurs gagnent !
les scoutsTout le monde s’active. Les équipes des « fées peur de rien », Barbabelle, Barbotine et Barbalala, et celle des « lutins agiles » avec Barbidur, Barbouille et Barbidur, ont  décidé de concourir ensemble. Elles sont très occupées à décider du menu.
Après de courtes discussions, il est décidé qu’on ferait une grande salade  avec des tomates , des concombres et de la salade verte, qu’on cuirait des œufs durs et qu’on mettrait plein de petits morceaux de jaune par-dessus pour faire joli avec les olives noires.  On ferait cuire des petits pois et des carottes, on y mettrait des noisettes, et on ferait griller des poissons panés et l’on dessinerait des écailles et des nageoires avec  du ketch up.
Mais que faire pour le dessert ? Encore une salade de fruits ?

- Pas très original !, dit Barbouille.

 Barbala a une idée : faire un très grand gâteau au chocolat !
Tout le monde est d’accord mais,
- Oui, mais comment faire sans four ? demande une bât des fées peur de rien.
- Pas de problème,  dit Barbidur qui sait toujours tout inventer. Occupez-vous du reste, nous, on s’occupe du dessert.

Et « houlahup barbatruc », il se transforme en four.
Et  « houlahup barbatruc » ,Barbibul fait de même et se transforme en grand saladier.
Barbabelle et Barbalala versent de la farine, du sel, de l’eau…. Mais où sont les œufs ?

Alors, s’adressant à  Lisou-Bisou, qui grignote des chips sur le canapé bleu,  Barbabelle lui demande  :
- Eh ! Lisou-Bisou, il nous manque des œufs ! Tu en as chez toi ?

Lisou-Bisou au début, ne comprend pas.
Barbabelle, dans le film, lui parle, à elle, Lisou Bisou, assise pour de vrai ? Dans son canapé bleu ? Comment est-ce possible ? Elle regarde Felix, lui aussi, intrigué.

- Alors, dit à son tour, Barbibul, toujours transformé en grand saladier, Lisou-Bisou, tu n’as pas entendu ? T’es sourde, ma parole ! Il nous manque des œufs pour le gâteau. Peux-tu aller voir dans ta cuisine s’il y en a ?
- D’accord, j’y vais, attendez moi. Il vous en faut combien ? répond Lisou-Bisou en se levant.
- Dix, dit Barbabelle, on veut faire un gros gâteau !

Lisou-Bisou court dans la cuisine et trouve douze œufs. Elle les apport.Mais comment faire pour les donner aux Barbapapa?

- Et maintenant, je fais comment ? demande Lisou Bisou.

Pas de problème.« Houlahup barbatruc » , Barbabelle sort du film, entre dans le salon. Elle prend Lisou-Bisou par la main avec ses oeufs  et « Houlahup barbatruc », les voilà toutes les deux reparties dans le film .

Félix, stupéfait, toujours assis dans le canapé, voit alors sur l’écran du téléviseur, Lisou-Bisou, qui avance à côté de Barbabelle.
Quelle aventure !
Lisou-Bisou casse les œufs, Barbalala ajoute du chocolat et  Barbabelle mélange la pâte. Ça a l’air  délicieux et tout le monde se lèche les doigts.
Mais voilà que Lisou-Bisou fait à présent un signe à Félix et lui dit :
- Félix, Barbidur dit qu’on n’a pas d’allumettes pour allumer le four. Va en chercher dans le tiroir de la cuisine, s’il te plait.
Félix trouve les allumettes et reste planté devant l’écran.

- Et maintenant je fais quoi, comment je……

Mais il n’a pas le temps de finir sa phrase que « Houlahup barbatruc », Barbouille est venu le chercher et que Felix le suit aussi dans le film. De la magie !

- Ouf, le four est allumé. Le gâteau peut cuire, espérons qu’il sera bon !  disent en cœur  tous les bats de l’équipe des fées peur de rien, des lutins agiles et des Barbapapa .

Tout le monde se met à danser et à chanter. La salade de crudités est prête, les poissons décorés ont l’air de sortir de l’eau, les petits pois, les carottes et les noisettes ont l’air de danser tout autour.
Le gâteau semble prêt. Barbalala le sort du four sans se brûler et « houlahup barbatruc », Barbidur four redevient  Barbidur.
Le gâteau est magnifique et il sent merveilleusement bon. Vite, on le décore avec des framboises.

Les cheftaines passent : toutes les équipes présentent leurs plats.
Le moment est venu de dire quel est le meilleur dessert.
Les uns ont préparé des crêpes, les autres des salades de fruits, mais il n’y a qu’un seul gâteau.
Lily et Suzy, les deux animatrices, ont gouté tous les desserts et pas de doute, le gâteau au chocolat est délicieux : les Barbapapa et les deux équipes remportent le concours.
Hourrah ! Pour les barba papa hip hip hip hourra ! Tous les bats regardent le gâteau au chocolat avec un peu d’envie, juste un petit peu, car chez les scouts, on est beau joueur…. Mais aussi gourmands, bien sûr.
- Barbabelle, chez les scouts, on partage tout, a soufflé Lisou-Bisou.
Heureusement les barba papa ont tout prévu : comme le gâteau est très gros, tous les bats en ont un petit morceau et se régalent.

A ce moment, la maman de Lisou-Bisou, attirée par la bonne odeur du gâteau,  arrive dans le salon et cherche les enfants qui, évidemment, ne sont pas là. Mais d’où vient donc cette bonne odeur, dit-elle tout haut
- Du bon gâteau, lui répond Lisou-Bisou dans le film.
La maman ne comprend rien.
Mais, que font Felix et Lisou-Bisou  au milieu des Barbapapa et des SCOUTS?
-Attends, maman, on va t’expliquer, lui crient Felix et Lisou-Bisou qui fait un bisou d’adieu à chaque barbapapa, à Suzy et Lily  et à chacun des bats. Au re voir, les Scouts, à une autre fois !

 Et « houlahup barbatruc », voilà Lisou-Bisou et Félix rentrés dans le salon avec un  morceau de gâteau pour leur maman….avec, bien sûr, autour du cou un foulard bleu bordé de rouge…..en souvenir.

Quelle journée. Alors, fatiguée mais heureuse, Lisou-Bisou va se coucher… mais sans oublier d’aller faire un bisou à Félix, en lui chuchotant dans l’oreille, que son cadeau  a vraiment été le plus chouette !